Miriam Hartmann 20180126_114838

« Architecte d’intérieur chez Bulthaup, entre autres, et professeur d’art plastique, en charge de la préparation d’adolescents à des études supérieures, Miriam Hartmann conjuga avec passion : ses activités professionnelles et la création artistique, et plus particulièrement la peinture, sa matière de prédilection. »

 CV Miriam Hartmann ©

Née  à Kiel, Allemagne

Baccalauréat, C.A.P de menuiserie
Institut Universitaire de Technologie à Wiesbaden, en design et design d’intérieur
1990 Diplôme d’ingénieur en design d’intérieur


Formation complémentaire : Pastorale, séminaire de Théologie à Herborn auprès du Prof. Dr. Gert Hartmann . Philosophisch-Theologische Hochschule Sankt Georgen à Frankfurt/Main, séminaire d`Art et Esthetique auprés du Prof. Dr. R. Berndt, Prof. Dr. F. Mennekes, Prof. Dr. J. Splett.


2003 – 2014 Professeur en arts plastiques à l’Etablissement secondaire St-Ursula à Geisenheim/Rhine, Allemagne

depuis 2014 Atelier privé et Galerie en France

Expositions en Allemagne, France, Suisse

Réprésentée dans des collections  privées et publiques

article dans le magazine RARE,  Arts er Art de Vivre en France

<hors serie> décembre 2015

www. rare-magazine.fr

 

Quand j’ai vu pour la première fois l’œuvre de Miriam Hartmann, j’ai eu l’impression d’être face à un poème. Des mots arrachés au vent et à la pluie, qui nous racontent le mariage secret du ciel et de la terre, entre jeux d’ombre et de lumière.
Il y a des arbres soldats, alignés comme à la parade, mais courbés par une force aussi puissante qu’invisible. La ligne de front est incertaine. Irrésistiblement, ils y vont, rêvant de gloire, alors qu’au travers de leurs branches, un soleil non révélé annonce leur deuil précoce. Au milieu du chemin, un passant solitaire est rattrapé par l’éternité d’une croix majuscule.

L’émotion nous étreint. On pense à l’Etranger de Camus, à notre sort. On tente de s’échapper en vain. Le pont là-bas, tout au bout de la toile, est une espérance qui tombe à l’eau …

Peut-être demain sera différent.

Pierre Anglade

Expositions – exhibitions – Ausstellungen (selection)

 

2018

Galerie À Aix depuis 2017, Ménerbes, OKHRA – conservatoire des ocres à Roussillon, Marseille. Wiesbaden-Allemagne depuis 2014

2017

Château de Pizay,   Morgon – Beaujolais – Bourgogne. Ménerbes, La Maison de la Truffe et du Vin du Luberon. Tournus, Galerie À. Palaiseau, Invitée d’honneur du 38e Salon d’Art

2016

Mâcon, Galerie Mary-Ann, Mairie de Mâcon. Genève, CH, Galerie Chausse-Coqs. Cuiseaux, Château des Princes d’Orange. Tournus, Réfectoire des Moines. Paris, La galerie BDMC (participation). Wiesbaden, Allemagne. Galerie Santa Clara.

2015  Gordes, Cluny. Tournus, Galerie Pierre MASBANAJI. Romenay, Galerie des Arts. Tournus, Salle Capitulaire de l’Abbaye Saint Philibert – CREDO. Beaune, La Chapelle Saint Étienne

2014 Kapelle der St. Ursula-Schule Geisenheim am Rhein. Maubec, Vaucluse: Espace Culturel Armand Meffre

2013 Volkshochschule Wiesbaden. Route des Artistes, Saint Rémy de Provence. Herborn, Alte Färberei (p) – galerie
L’Isle sur la Sorgue, Galerie Augeraud depuis 2012

2012 Landesmuseum Wiesbaden, Musée départemental « Kurze Nacht – Schwarz und Weiß“; Schülerarbeiten aus einer Kooperationsarbeit der Oberstufenkurse Kunst und Darstellendes Spiel an der St. Ursula-Schule Geisenheim. (B) .
2011 Nassauische Sparkasse Rüdesheim – caisse d’epargne. Kreishaus Bad Schwalbach – administration du district. 6ème Hessischer Familientag in Eltville.

2010 Schloss Herborn, Theologisches Seminar – institute d’études théologiques. Basilika Mittelheim – basilique romaine.

2008 Performance „Malerei und Musik“ mit Thomas Bachmann und Schülern der St.Ursula-Schule Geisenheim.

2007 Galerie studio_01, Wiesbaden seit 2006.
ZusammenKunst, Kunsthaus Wiesbaden (p) – maison d’art

2003 Rathaus Rüdesheim am Rhein – mairie
2002 Kreishaus Bad Schwalbach – administration du district

1999 Museum der Stadt Lorch – musée